Test

lundi 29 juin 2015

Autopsie : le déodorant solide de Lamazuna

Voilà, donc comme je suis une girouette, j'ai finalement décidé de tester un déodorant 100% bio, naturel et surtout sans alcool, contrairement à ce que je disais lors de l'autopsie du déo dégueu de Narta. Je me suis dit après tout, pourquoi pas... Lamazuna est une marque sympa (découverte encore une fois grâce à Emma de CuiCui les Petits Oiseaux) qui propose des produits 100% naturels, vegan et écologiques : cosmétiques solides, Oriculi dont je parlerai prochainement, cups et lingettes lavables), et j'ai lu quelques bonnes appréciations sur ce déodorant, alors comme j'aime pas mourir idiote, je me suis lancée.
Eh bien, quelle bonne surprise ! Déjà, l'odeur est hyper sympa, et très discrète une fois appliqué. Pour l'application justement, c'est un coup à prendre, il faut mouiller le déo et bien insister, mais on s'y fait. Et puis ensuite, aucune odeur de transpi. Bon, le premier jour j'ai fait comme à m'on habitude et j'en ai mis que le soir après ma douche, et le lendemain j'ai commencé à renifler en début d'après-midi. Maintenant j'en mets aussi le matin avant de m'habiller, et plus rien, malgré les grosses chaleurs du moment, le week-end grand ménage et même une balade à cheval un peu sportive (bon en fait, surtout branchue, feu mon nez peut en témoigner), rien de rien. De l'humidité oui, mais mais la divine odeur qui l'accompagne habituellement.
Pour les mais, il n'y en a que deux, et pas rédhibitoires. Le premier, la taille du truc que tu peux évaluer grâce à ma superbe photo ; sachant qu'il coûte 12€50, je m'attendais à quelque chose d'un petit peu plus gros... Mais bon, disons que la qualité, ça n'a pas de prix (et puis rien ne m'empêche de tenter d'en faire moi-même, ça sera l'occasion d'une grande aventure, surtout pour ma pauvre cuisine). Second petit mais, ça m'irrite un peu. J'ai lu un article d'une blogueuse qui l'a testé aussi et qui a eu les mêmes réactions (petites plaques rouges, peau irritée), et qui a fait le lien avec le rasage. En effet, chez moi aussi ça correspond. Donc peut-être à éviter juste après rasage, mais franchement j'en suis pas non plus au point de me mettre des glaçons sous les bras.
Bref, j'en suis plutôt très contente et vraiment agréablement surprise. Passons à l'autopsie, qui va être brève :

Composition :
Sodium bicarbonate, Kaolin, Candelilla cera*, Cocos nucifera oil*, Cymbopogon martini oil*.
* labellisés bio
Voilà, c'est tout ! C'est pas pour rien qu'il a la mention "Slow Cosmétique".

Autopsie :
- Kaolin = argile blanche, OK.
- Candelilla cera* = cire de candelilla bio, OK.
- Cocos nucifera oil* = huile de coco bio, OK.
- Cymbopogon martini oil* = huile essentielle de palmarosa bio, OK.

Conclusion de l'autopsie : que dire à part que c'est parfait ?
0

Publier un commentaire