Test

vendredi 5 juin 2015

Autopsie : le déodorant bille Narta Invisible

Je ne transpire pas beaucoup, mais certains jours, et avec certains vêtements, je suis comme tout le monde : je pue sous les bras... et je déteste ça, aussi bien sur moi que sur les autres. J'ai essayé pas mal de déodorants avant d'en trouver un qui non seulement empêche les mauvaises odeurs, mais ne jaunit pas les vêtements blancs (parce que ça non plus, c'est vraiment pas classe...). Et j'ai trouvé celui-ci. Je sais qu'il y a des merdes dedans, mais tant pis, au moins il fait tout ce que je lui demande, et en plus mes aisselles ne me démangent pas (troisième truc pas classe que je préfère éviter).
Autopsions !

Composition :
Aqua, Alcohol denat., Aluminium chlorohydrate, Parfum, PPG-26-buteth-26, PEG-40 hydrogenated castor oil, Geraniol, Linalool, Limonene, Hydroxyethylcellulose, Citronellol, Hexyl cinnamal, Benzyl salicylate, Benzyl alcohol (C31771/1).

Autopsie :
- Aqua = eau, OK.
- Alcohol denat. = alcool dénaturé d'origines diverses, potentiellement irritant, mais bon, y'a pire : bof.
- Aluminium chlorohydrate = sel d'aluminium synthétique, substance très controversée soupçonnée d'augmenter les risques de cancer du sein : beurk.
- Parfum = substances généralement synthétiques et bof.
- PPG-26-buteth-26 = composé éthoxylé, procédé de fabrication polluant, potentiellement cancérigène : beurk
- PEG-40 hydrogenated castor oil = composé éthoxylé, agent tensioactif, émulsifiant : irritant, procédé de fabrication très douteux, interdit en cosmétique bio : beurk.
- Geraniol =  alcool terpénique d'origine végétale ou synthétique, ok.
- Linalool = idem.
- Limonene = hydrocarbure terpénique d'origine végétale, ok.
- Hydroxyethylcellulose = composé éthoxylé, a priori ok.
- Citronellol = alcool terpénique d'origine végétale ou synthétique, ok.
- Hexyl cinnamal =  substance odoriférante d'origine synthétique, mais ok.
- Benzyl salicylate = substance odoriférante d'origines diverses, mais ok.
- C31771/1 = colorant ? (dur de trouver quoi que ce soit à ce sujet...). Dans le doute : bof.

Voilà, donc comme prévu on a un produit plutôt dégueu, même si pas complètement, les ingrédients problématiques étant surtout les sels d'aluminium et les PEG / PPG, deux des ingrédients qui font beaucoup de bruit ces derniers temps. Faudrait que je me penche sur un déo bio (mais avec alcool, j'y tiens...).

Conclusion de l'autopsie : beurk.
0

Publier un commentaire