Test

samedi 23 mai 2015

La sauge : origines, habitat et généralités

Plante vivace de la famille des labiacées, originaire de la côte nord du bassin méditerranéen. C’est un sous-arbrisseau aromatique, très rustique, à racine ligneuse, brunâtre et fibreuse. Ses feuilles sont de couleur vert-gris, semi persistantes, opposées, pétiolées, ovales et rugueuses. Elles peuvent persister l’hiver grâce à leur revêtement de poils laineux qui les protège, mais elle craint tout de même les gelées et résistera s’il y a une bonne couverture de neige et si le sol est bien drainé. Elle peut atteindre environ 60cm de hauteur et 40cm de largeur ; la tige de 20 à 30cm, très rameuse. Les fleurs, violettes à lilas, sont grandes, groupées à la base des feuilles supérieures et l’ensemble forme de grands épis. Elles fleurissent au début de l'été, de mai à juillet.
Elle fut introduite en Europe de l’Est et du Nord au Moyen-Âge, puis en Amérique au 17e siècle. On la cultive commercialement en Albanie, dans l’ex-Yougoslavie, en Turquie, en Grèce, en Italie, en France, en Angleterre et en Amérique.

La partie que l’on utilise est la feuille, riche en diterpènes amers, triterpènes et surtout en flavonoïdes et en huile essentielle (thuyone : environ 50%, pimène, sinéol, camphre) qui lui donne son goût épicé et son odeur aromatique, ainsi qu’en tanins. Elle contient également salvène, acides phénoliques, choline, sucres, et une substance œstrogène. Elle est surtout reconnue pour ses qualités condimentaires, mais est aussi très utilisée dans l’industrie de la parfumerie (savons et cosmétiques).
0

Publier un commentaire