Test

mercredi 28 octobre 2015

Passion smoothie !


Comme tu le sais, je suis en pleine restructuration alimentaire... Avant, j'aimais déjà les fruits et les légumes, mais comme pour une grande majorité d'omnivores, ces derniers faisaient surtout office d'accompagnement à des plats carnés. Maintenant, évidemment, ils sont devenus la base de mon alimentation, accompagnés des céréales, légumineuses et autres aliments végétaux. 
Quant aux fruits, il m'arrivait souvent d'en acheter, avec une réelle envie d'en manger, et va savoir pourquoi, les trois quarts du temps ils finissaient par dépérir et atterrir dans le compost. Non pas qu'ils me faisaient plus envie, mais je ne sais pas pourquoi, j'ai tendance à les oublier, à avoir la flemme de les éplucher, et surtout par perdre mon engouement à manger juste un fruit, comme ça, à la place d'une bonne vieille mousse au chocolat en guise de dessert.

L'automne est ses joyeusetés telles que la fatigue et le teint de zombie momifié aidant, j'ai toujours une énorme envie de fruits bien frais en cette saison, mais tous les ans, ça se termine systématiquement comme décrit plus haut. Et puis il y a quelques jours, en jetant un œil à mon stock de bouquins, je suis tombée sur un petit livre sur les smoothies verts, et subitement, j'ai eu une grosse envie de fruits et de légumes mixés. D'où ma razzia du week-end.

Pour le moment, je n'ai fait que des smoothies de fruits. Je n'ai pas trouvé de légumes qui me semblent compatibles pour un mixage cru, ni qui me fassent envie pour ça.
L'avantage, c'est que même s'il faut tout de même éplucher ses fruits et faire péter le mixeur (avec la vaisselle qui va avec), je ne ressens pas la même lassitude que celle de manger un fruit seul. Et en plus, en général on met au moins deux ou trois fruits, voire plus, et les possibilités sont infinies. Hier, j'ai même mélangé une clémentine, une poire, une figue et quelques raisins, et c'était même pas bizarre.


Les avantages des smoothies

Et donc, pour celles et ceux qui, pour une raison ou pour une autre, aimeraient manger plus de fruits frais mais ne parviennent jamais à se tenir à leur résolutions, le smoothie est une excellente solution.
- Les fruits restent frais, aucune cuisson n'est nécessaire et toutes les vitamines restent donc préservées. A la limite, il faut juste rajouter un peu d'eau si les fruits ne sont pas très juteux, comme la banane ou la pomme.
- Les goûts et les saveurs peuvent être mélangés, pour donner quelque chose de plus "intéressant", non seulement en matière de plaisir gustatif, mais aussi en matière de bienfaits nutritionnels. De vrais cocktails de vitamines !
- Une fois le smoothie préparé, il ne reste plus qu'à se poser et à le déguster. Les fruits bruts, eux, impliquent la plupart du temps un ustensile de découpe et d'épluchage, du jus plein les doigts et le menton, bref, quand t'es plongé dans ton film, c'est chiant. 
- Mêmes les quiches en cuisine peuvent faire quelque chose de délicieux. Il suffit d'un couteau (et encore, si tu fais un smoothie orange-banane t'as même pas à t'emmerder avec cet instrument du diable) et d'un truc qui mixe. Et de bons fruits frais, évidemment.

Quelques idées avec les fruits du moment :
- Orange / banane / kiwi
- Pomme / banane / clémentine
- Poire / clémentine / figue / raisin blanc (si si je t'assure, c'est bon !)
- Mangue / banane / clémentine

Avec tout ça, c'est la bonne mine et la patate assurées !

Prochaine étape pour moi, les smoothies "verts", ou smoothies de légumes. J'en profiterai probablement pour te parler de ce petit bouquin très sympa et plein de bonnes idées. 
Et toi, tu smoothes ?

Source photos : Cliché Mignon
0

Publier un commentaire