Test

jeudi 26 novembre 2015

Petit détour par la Thaïlande, suite

 La voie ferrée de la mort
Au matin du troisième jour, nous voilà donc partis direction Kanchanaburi, à une centaine de kilomètres à l'ouest de Bangkok, où nous avons commencé par une visite au fameux Pont de la rivière Kwai (quoi ? T'as pas vu le film ?? Moi non plus.), suivie d'une promenade en maison flottante (tractée par un minuscule bateau à moteur qui en chiait sa race), puis d'une courte escale au cimetière allié de Kanchanaburi, où sont inhumées les milliers de dépouilles de soldats alliés tombés durant la Seconde Guerre Mondiale, et notamment des prisonniers ayant succombé lors de la construction du nouveau pont), avant d'embarquer dans le train de la "voie ferrée de la mort"(si si, c’est comme ça qu'on l’appelle : Death Railway... ça fait envie, hein ?).


 Le "nouveau" pont de la Rivière Kwai

 Petite pause botanique (je sais, je peux pas m'en empêcher)

 Les restes de l'ancien pont de la Rivière Kwai

Encore le pont, vu depuis la rivière

 De l'eau. Avec quelques varans dedans.

 Le minuscule bateau qui tracte la méga baraque flottante

 Encore de l'eau, puis des trucs au bord (je ferais un super guide touristique, hein ?)

 Le cimetière, très... américain.


Petite sieste sous le train, normal

 Vue depuis le train de la mort

Le train de la mort. Je me demande encore pourquoi on l'appelle comme ça. Je suis toujours vivante, pourtant.

Le quatrième jour, on commence par aller faire trempette aux cascades du parc national d'Erawan : une demi-heure de grimpette sous une chaleur écrasante pour aller se faire bouffer les pieds par des petits poissons, bonheur. Bon, je dis ça, mais en fait, c'est super joli.








Coucou, c'est moi ! 
Non, je n'ai pas la gueule naturellement floutée.
Oui, je suis un peu crispée. Mais j'aime pas me faire bouffer par des poissons. Du coup, j'ai passé mon temps à sautiller pour pas qu'ils s'approchent. 
Oui, j'avais l'air ridicule. Mais c'est Pinou qui a insisté.
Et dire qu'il y en a qui paient pour ça en institut. Beurk.

Chouchou, lui, il s'en tamponne.

L'après-midi, nous sommes allés au Temple des Tigres, situé non loin de là, et le lendemain matin, nous avons fait une balade à dos d'éléphant, mais ça, j'en parlerai dans des posts séparés.

Nous avons terminé le circuit par la visite d'une ville infestée de macaques, charmants petits animaux qui nous ont accueillis tous crocs dehors. Autant te dire que j'avais hâte de remonter dans le car... sans même m'être trop attardée pour prendre des photos potables. Ces saletés auraient été capables de me piquer mon appareil...

Et c'est là que se termine notre périple. Le reste du séjour, soit les trois derniers jours, a été consacré à moult ploufs dans la piscine, essayages de jet-skis (sur une mer envahie de méduses grosses comme des ballons de basket), siestes, dégustation de mai tai, immersion dans un tournoi de boxe thaï, bref, la belle vie.

Comme je le disais, je reviendrai plus en détail sur les tigres et les éléphants d'ici peu. J'essaierai également de pondre un petit truc sur la bouffe, puisque c'était l'une de mes préoccupations avant de partir ! Tout ce que je peux te dire pour le moment, c'est que j'ai mangé comme une vache...
0

Enregistrer un commentaire