Test

jeudi 14 janvier 2016

Autopsie : la Fleur de Shampooing de Douce Nature

Ça faisait un moment que je voulais essayer les shampooings solides, et j'ai profité d'une commande de Faux Gras pour les fêtes pour ajouter cette Fleur de Shampooing pour cheveux normaux de Douce Nature à mon colis.
J'en suis plutôt contente, l'odeur est agréable, ça mousse facilement (mais pas trop, juste ce qu'il faut) et ça lave plutôt bien, même si c'est un peu juste pour des cheveux très gras : après un bain à l'huile de coco, j'ai dû faire un double shampooing et recommencer le lendemain. En dehors de ça, pour des cheveux modérément sales et modérément gras, c'est parfait. Pour ce qui est du soin, les cheveux restent doux et brillants. Pour le reste (souplesse, démêlage, tout ça), je ne saurais dire, vu que mes cheveux sont courts...
Là où je suis un peu déçue, c'est que le shampooing fond comme neige au soleil, ça ne fait qu'une dizaine de jours que je l'utilise et il a déjà diminué de moitié. Bon en même temps, Choupi l'utilise également, et quand on sait qu'il peut bouffer une bouteille de 1 litre de shampooing-douche en deux semaines, et la même chose pour un pain de savon (ne me demande pas, je ne sais pas comment il fait...), ceci explique probablement cela.

Composition :
Disodium lauryl sulfosuccinate, Cetearyl alcohol, Triticum vulgare starch*, Glycerin*, Hydrogenated castor oil, Stearic acid, Cocamidopropyl betaine, Aqua, Coco glucoside, Butyrosmermum parkii butter*, Parfum, Bentonite, Illite, Behenyl/stearyl aminopropanediol esters, Hydrolyzed wheat protein, Limonene, Eugenol, Citral, Linalool.
100% du total des ingrédients sont d'origine naturelle. 20% du total des ingrédients sont issus de l'agriculture biologique.

Autopsie :
- Disodium lauryl sulfosuccinate = tensioactif doux d'origine végétale, OK.
- Cetearyl alcohol = alcool d'origine végétale, OK.
- Triticum vulgare starch* = amidon de germes de blé bio, OK.
- Glycerin* = glycérine d'origine végétale et bio, OK.
- Hydrogenated castor oil = huile de ricin hydrogénée, ok.
- Stearic acid = acide gras d'origines diverses, mais ok.
- Cocamidopropyl betaine = tensioactif en partie d'origine végétale mais obtenu chimiquement ; peu irritant : ok.
- Aqua = eau, OK.
- Coco-glucoside = tensioactif doux fait à partir de sucre, d'origine végétale, OK.
- Butyrospermum parkii butter* = beurre de karité bio, OK.
- Parfum = il faut généralement se méfier de cette appellation floue qui cache souvent des substances plutôt bof, mais là, 100% des ingrédients sont d'origine naturelle. Donc, ok ! 
- Bentonite = argile colloïdale, origine minérale, OK.   
- Illite = argile verte, OK. 
- Behenyl/stearyl aminopropanediol esters = voilà LE composant qui emmerde. Introuvable sur La vérité sur les cosmétiques, on trouve seulement "Behenyl alcool" et "Behenyl beeswax", qui ont une très bonne note. Celui-ci est un analogue de céramide (lipide complexe) obtenu à partir de deux acides gras végétaux saturés, l'acide béhénique et l'acide stéarique, par un procédé a priori "vert". Grosso modo, c'est ce qui remplace les silicones. En tout cas cette substance ne figure sur aucun rapport signalant un quelconque danger pour la santé ou l'environnement... Disons donc passable.
- Hydrolyzed wheat protein = protéines de blé hydrolysées, agent filmogène d'origine végétale, OK.
- Limonene = hydrocarbure terpénique d'origine végétale, ok.
- Eugenol = composé aromatique d'origine végétale, ok.  
- Citral = composant aromatique d'origine végétale, ok.
- Linalool = alcool terpénique d'origine végétale, ok.
Voilà donc une composition plutôt pas mal, malgré le petit doute sur les Behenyl/stearyl aminopropanediol esters, mais je préfère un truc d'origine végétale, même si assez peu documenté, que des silicones.

Conclusion de l'autopsie : très bien.
0

Publier un commentaire