Test

Ronce / mûre

La ronce


Rubus fruticosus


 Autres espèces

Il existe plus de 400 espèces de ronces (entre 400 et 1000 selon les auteurs). En Europe, outre la ronce commune, on trouve principalement deux autres espèces :
  • Ronce bleue - Rubus caesius L. - "ronce des champs", "fausse ronce", "arrache-cheville" : elle doit son nom à ses fruits à l'aspect bleuté, dû à une fine pellicule protectrice et cireuse, la pruine. On la trouve fréquemment sur les bords de chemins, dans les champs cultivés, les haies et les fossés. Elle supporte mieux la chaleur, la sécheresse et les sols pauvres que la ronce commune. Elle est également plus petite (ses tiges dépassent rarement 80cm de long), ses épines sont plus nombreuses et molles. Ses fleurs sont blanches et ses fruits comptent généralement entre 1 et 5 drupéoles (ça peut aller jusqu'à 20, mais rarement). Elle est plus sucrée, et donc surtout recherchée pour fabriquer desserts et sirops.
  • Ronce des rochers - Rubus saxatilis L. : plus discrète et plus rare que ses deux frangines, on le trouve surtout dans sous-bois de moyenne et haute montagne, entre 400 et 2400 mètres d'altitude. Ses gros fruits d'un rouge brillant qui comptent entre 1 et 5 drupéoles apparaissent à la fin de l'été. Elle est plus petite encore que la ronce bleue, entre 30 et 50cm, ses aiguillons sont petits et mous et ses feuilles vertes et duveteuses sur le dessous sont peu abondantes.

A lire : Pour l'amour d'une ronce..., Bernard et Annie-Jeanne Bertrand.


0

Publier un commentaire