Test

mardi 7 juin 2016

Autopsie : les vernis à ongles Miss Europe

On repart du côté des vernis conventionnels avec les vernis professionnels Miss Europe, dont les compositions et les photos m'ont encore une fois été transmises par Isabelle et sa minette. Encore une fois, un grand merci les filles ! <3
Ici, on voit une nette différence entre les vernis colorés et le top coat ; on va donc procéder en deux parties.

Composition des vernis colorés :
- Base :
Butyl acetate, Ethyl acetate, Nitrocellulose, Phthalic anhydride / Trimellitic anhydride / Glycols copolymer, Acetyl tributyl citrate, Isopropyl alcohol, Stearalkonium hectorite, Benzophenone-1. 
- Ingrédients éventuels :
Aluminium calcium sodium silicate, Polyethylene terephthalate, Synthetic fluorphlogopite, Acrylates copolymer, Silica, CI 15850, CI 15880, CI 19140, CI 42090, CI 60725, CI 73360, CI 73900, CI 74160, CI 74260, CI 75470, CI 77000, CI 77007, CI 77019, CI 77120, CI 77163, CI 77266, CI 77491, CI 77492, CI 77510, CI 77861, CI 77891.

Autopsie :
- Butyl acetate = solvant et substance odoriférante d'origine synthétique (même si on le retrouve à l'état naturel dans certains fruits), potentiellement irritant à des doses élevées et en cas d'exposition répétée, et toxique, particulièrement par inhalation et ingestion, de fortes doses en concentrations. Dans sa présente utilisation, il présente très peu de risques, donc ok.
- Ethyl acetate = solvant d'origine synthétique mais qu'on peut retrouver à l'état naturel dans certains vins. Irritant, surtout pour les muqueuses et les yeux, et a priori peu voire pas toxique. Ici aussi, dans sa présente utilisation, il présente très peu de risques, donc ok.
- Nitrocellulose = agent filmogène dérivé de la cellulose, hautement inflammable et explosif. Aucune étude concernant sa toxicité n'a été menée, mais vu l'agressivité du truc, ça doit être très irritant. Donc dans le doute, beurk.
- Phthalic anhydride / Trimellitic anhydride / Glycols copolymer = agent filmogène synthétique sur lequel, encore une fois, on trouve peu de données, mais qui est probablement allergisant et irritant. Beurk. 
- Acetyl tributyl citrate = solvant qui peut être d'origine végétale ou synthétique, a priori non toxique et non irritant, ok.
- Isopropyl alcohol = isopropanol, solvant et conservateur, inflammable et irritant, toxique à l'inhalation, mais vu la faible dose utilisée ici, il présente très peu de risques, donc ok.
- Stearalkonium hectorite = agent de contrôle de la viscosité, au sujet duquel on ne trouve pas grand chose... mais beurk.
- Benzophenone-1 = cétone utilisée comme filtre UV de manière générale, et asséchant dans les vernis. Toxique et capable de s'accumuler dans l’organisme, potentiellement cancérigène et photosensibilisant, allergène. Beurk.

- Aluminium calcium sodium silicate = pigment d'origine minérale, OK.
- Polyethylene terephthalate = agent filmogène d'origine synthétique, qu'on rencontre également sous le nom de PET, comme dans "bouteille plastique". Pas vraiment dangereux pour la santé dans ce cas, donc, mais moyennement intéressant, surtout pour l'environnement. Bof.
- Synthetic fluorphlogopite = version synthétique d'un minéral, le phlogopite ; agent de contrôle de la viscosité.  Les études menées montrent qu'elle n'est pas irritante, ni toxique. Son potentiel danger serait les ions fluorure (les composés fluorés sont hautement toxiques) qu'elle contient, mais la grosse taille de ses molécules font que cette substance n'est pas facilement absorbée par la peau, et les hautes températures appliqués lors de sa fabrication font que les ions on peu de chances de se détacher des molécules. Du coup, cette substance n'a pas l'air si horrible que ça, et elle est pourtant mal classée par le site La vérité sur les cosmétiques... mais je ne parviens pas à comprendre pour quoi. Pour une fois, je ne me prononcerai donc pas !
- Acrylates copolymer = agent filmogène d'origine synthétique, a priori pas vraiment dangereux pour la santé, mais dégueu pour l'environnement : bof.
- Silica = silice, origine minérale, OK.

Et du côté des colorants potentiels, on a 3 colorants azoïques, 12 colorants naturels, 3 colorants a priori synthétiques mais pas mal, et 2 colorants bof. Proportionnellement, on est donc pas trop mal.

Passons au "top coat". Composition :
Ethyl acetate, Butyl acetate, Adipic adic / Neopentyl glycol / Trimellitic anhydride copolymer, Cellulose acetate butyrate, Isopropyl alcohol, Dipropylene glycol dibenzoate.

Autopsie :
- Ethyl acetate = solvant d'origine synthétique mais qu'on peut retrouver à l'état naturel dans certains vins. Irritant, surtout pour les muqueuses et les yeux, et a priori peu voire pas toxique. Ici aussi, dans sa présente utilisation, il présente très peu de risques, donc ok.
- Butyl acetate = solvant et substance odoriférante d'origine synthétique (même si on le retrouve à l'état naturel dans certains fruits), potentiellement irritant à des doses élevées et en cas d'exposition répétée, et toxique, particulièrement par inhalation et ingestion, de fortes doses en concentrations. Dans sa présente utilisation, il présente très peu de risques, donc ok.

- Adipic acid / neopentyl glycol / trimellitic anhydride copolymer = agent filmogène d'origine synthétique, a priori non toxique, mais on trouve assez peu de chose à son sujet. Dans le doute, je dirais donc bof.
- Cellulose acetate butyrate = agent filmogène, polymère dérivé de la cellulose, ok.
- Isopropyl alcohol = isopropanol, solvant et conservateur, inflammable et irritant, toxique à l'inhalation, mais vu la faible dose utilisée ici, il présente très peu de risques, donc ok.
- Dipropylene glycol dibenzoate = solvant et humectant d'origine synthétique, bof.

Et là, surpraïse, on a la compo la plus propre vue depuis le début de l'"enquête" ! Comme quoi, si vraiment, vraiment tu veux mettre des trucs sur tes ongles, contente-toi du plus simple !

Conclusion de l'autopsie : beurk pour les vernis, pas mal pour le top coat.
0

Publier un commentaire