Test

mardi 1 août 2017

Que faire d'une huile végétale rance ?

Voici la question existentielle du jour.
Tu commences à le savoir, je me préoccupe beaucoup de l'environnement, de l'impact que nous avons sur lui, et en plus je suis une grosse radine déteste le gaspillage
Une huile végétale qui rancit, ça m'arrive rarement, mais quand ça arrive, d'une ça fait chier parce que c'est du gaspillage, et de deux, tu sais où la jeter, toi ? A la poubelle ça va pas, à l'évier on sait pas trop, sur le trottoir c'est bof, bref, je sais pas toi, mais moi, les huiles végétales en fin de vie, ça me pose des questions.

Pour commencer, une huile rance, c'est quoi ? (oui parce que je sais pas, peut-être que, comme moi, tu y vas tellement gaiement sur l'huile dans tes plats que t'as jamais eu le temps de voir (ou plutôt sentir) une huile rancir.)
Donc, une huile rance, en fait, ça ne se voit pas vraiment, mais ça se sent. Le jour où ça t'arrivera, tu ne pourras pas de tromper, l'huile rance a une odeur très caractéristique de... ben d'huile rance. C'est tout. Le rancissement est un processus d'oxydation qui rend les huiles impropres à la consommation, à des degrés divers selon les huiles, voire, pour certaines, dangereuses pour la santé. Dans le doute, donc, quand une de tes huiles a ranci, elle ne doit plus être consommée, que ce soit dans l'alimentation ou en cosmétique (genre, pour le démaquillage ou en massage).
Mais alors, qu'en faire ? Les possibilités ne sont pas infinies, mais voici plusieurs pistes :
  • Pour ma part, je m'en sers principalement comme barrière anti-odeurs dans les canalisations qui servent peu, ou pas pendant un certain temps (avant de partir en vacances par exemple). En effet, et c'est le plus souvent observable dans les douches à l'italienne qui sont pourvues de siphons très courts, dans les canalisations qui servent peu l'eau qui est censée y rester d'une utilisation à l'autre, faisant ainsi office de bouchon anti-odeurs, finit par s'évaporer complètement, laissant la place aux odeurs de remonter depuis les évacuations, aka les égouts ou la fosse septique. L'huile, elle ne s'évapore pas, et est tout aussi efficace comme barrière anti-odeurs. Il suffit d'en verser lentement une quantité suffisante (pour être sûre, j'en mets deux bons verres, voire un demi-litre) directement dans la bonde, et c'est tout !
  • Elle peut également servir comme lubrifiant dans certains mécanismes grippés ou grinçants : serrures, fermetures Éclair, gonds, chaînes de vélo et autres systèmes divers et variés.
Comme j'ai une salle de bains, équipée d'une douche à l'italienne, qui sert très peu (et pue d'autant plus), je n'ai pas encore eu l'occasion de récupérer assez d'huile rance pour tester les propositions suivantes, mais elles m'ont semblé pertinentes :
  • Pour l'allumage du feu de cheminée ou du barbecue, imbiber des boules de papier journal ou de papier non réutilisable d'huile : elles se consumeront très lentement et feront office d'allume-feu.
  • En imbiber (avec parcimonie) le terreau des plantes d'intérieur permettrait de nourrir les plantes, mais aussi d'amollir la terre parfois trop sèche.
  • Enfin, appliquée sur un chiffon microfibre, elle pourrait également nourrir certains meubles en bois (toujours avec parcimonie).
  • Pour finir, si vraiment les propositions ci-dessus ne te sont pas utiles, tu peux te débarrasser de tes huiles végétales rances au compost.
Voilà, ça fait donc assez peu de possibilités, mais en principe, si on se débrouille bien et qu'on fait en sorte de n'acheter qu'en fonction de ses besoins, on doit avoir assez peu d'huile rance sur les bras. Ceci dit, si tu as d'autres idées, n'hésite pas !
Bon, cette fois, je pense que c'est vraiment le dernier article avant de partir en vacances (plus que quatre jours, hiiiiii !), alors je te fais, de nouveau, de gros bisous et te souhaite, de nouveau, un beau mois d'août !

10 commentaires:

  1. Ton article tombe très bien, car j'ai justement un fond d'huile de jojoba qui a ranci (c'est bien la 1ere fois que ça arrive) et ça me faisait mal au cœur de jeter. Ca me donne des pistes de réutilisation.
    Bonne vacances, profite bien et reviens nous revigorée !
    Des bisous <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, chouette ! Selon la "piste" que tu as testé, tu me diras si ça marche bien ? ^^
      Je vais faire de mon mieux pour revenir remontée à bloc oui, au programme : repos, plage, promenades, visites dans les environs... que du bon ! ^^
      Gros bisous ! <3

      Supprimer
  2. Perso ça m'arrive rarement mais dans ce cas, je verse sur le tas de compost !
    Bonnes vacances à toi,
    Bises,
    Isabelle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aucune des 5 autres propositions ne pourrait te servir ?
      Bonnes vacances à toi aussi Isabelle, gros bisous ! :)

      Supprimer
  3. Ici, on peut les déposer à la déchetterie qui se charge de leur traitement... Note, j'avoue ne jamais avoir eu d'huile qui rancit.
    Bisous Marianne <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ici aussi on peut les envoyer à la déchetterie (surtout les huiles de friture ou de fondue en fait, qui effectivement sont un peu compliquées à réutiliser ^^), mais je trouvais dommage de ne pas tenter d'autres solutions avant ce dernier recours ;)
      Gros bisous Cécile ! <3

      Supprimer
  4. Je crois que je vais finir par me créer un tableau sur Pinterest pour regrouper uniquement tes articles dessus tellement ils sont utiles pour l'écologie et la consommation ! Je t'avoue que je n'ai jamais vu d'huile rance, peut-être parce que je l'utilise toujours avant moi aussi haha. Merci pour ces précieux conseils, il faudra que j'essaie si le cas se présente un jour !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Héhé, merci Marion, c'est trop gentil :) Tu sais, il existe, le tableau qui regroupe uniquement mes articles :P
      Le voilà : https://fr.pinterest.com/mariannesuny/la-vie-simple-blog/
      T'as vu, j'ai tout prévu pour toi !! :D

      Le mieux effectivement c'est de ne pas avoir besoin de mettre ces astuces en pratique, mais on est toujours content d'avoir des idées sous le coude quand ça se présente ! ^^
      Bisous !:)

      Supprimer
  5. A mon avis il faudrait vite s'en débarasser à la décheterie, par précuation. Ils sauront quoi faire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout envoyer à la poubelle ou à la déchetterie sans se poser de questions c'est bien gentil, mais le but de cet article c'était justement de trouver des alternatives à ça, et d'en profiter au passage pour faire de (petites certes) économies, qui seront bénéfiques aussi bien à notre porte-monnaie qu'à la planète. Chaque pas compte, aussi minime soit-il, et malheureusement, la déchetterie n'est pas vraiment un pas en avant, surtout quand il existe d'autres solutions bien plus simples et avantageuses ;)

      Supprimer